Téo & Tibou : Les matous Bordelais

Chat par Le MuZographe, Photographe-chat-Chien
Chat par Le MuZographe, Photographe-chat-Chien

Lors de mon passage dans le sud-ouest, j’avais été contactée par Valentine pour une séance Chat, qui souhaitait réaliser une série de portraits de ses deux compagnons.

Patiente séance que celle-ci, les deux matous étant très joueurs, farouches et à priori insaisissables ! A priori, car la fibre animale du MuZographe fait des miracles !

Le temps que ces deux félins s’habituent à ma présence et à l’objectif, nous nous accordons une vingtaine de minutes autour d’un thé. L’occasion pour Valentine de me conter le parcours étonnant de ces deux inséparables chats.

 

 

« J’ai recueilli Tibou, le noir et blanc, il y a une dizaine d’années. Il était en très mauvais état. Peureux, baroudeur. Entre nous deux, cela a été un coup de foudre immédiat. Avec de la patience et de l’amour, il a commencé à prendre ses marques. A très bien les prendre même jusqu’au jour, où il a ramené dans l’appartement un copain. Le gris, Téo. Une complicité instantanée entre les deux. Je voyais mon Tibou épanoui avec ce nouveau camarade qu’il ramenait régulièrement chez moi »

« L’histoire de Téo remonte à 5 ans, quand dans le hall de mon immeuble, je suis tombée sur lui, à l’époque boule de poils d’un mois, cachée dans mon entrée. J’ai craqué ! Mais ayant déjà Tibou et peu certaine de leur future cohabitation, c’est une voisine « blonde » d’un immeuble mitoyen qui l’a recueilli. Très souvent Tibou allait chez elle et a commencer à me ramener Téo à domicile. Et comme à chaque fois, sans aucune manifestation de sa maîtresse, c’est moi qui la contactait pour lui demander de venir le récupérer. Puis j’ai vu et appris par la suite que ce pauvre petit chat était maltraité, que Tibou allait le chercher pour le protéger.  »

« On va pas s’ennuyer pour des chats, hein ! » lui a dit un jour la maîtresse blonde venue reprendre Téo, qui apeuré, lui avait planté ses griffes dans l’épaule.

« J’ai eu le coeur retourné de le voir dans les bras de sa maitresse si terrorisé. Et il est revenu, encore, mais je n’ai jamais recontacté cette voisine, qui depuis a déménagé et ne s’est jamais manifesté. »

Il y a eu un énorme travail de réeducation avec Téo, qui depuis sa première expérience a peur de l’homme, des femmes et surtout des femmes blondes. Depuis 4 ans, Téo et Tibou sont complices de tous les instants, inséparables ! Dernièrement c’est Téo qui a trouvé et convié une nouvelle copine…

Le Muzographe est… Blonde !

 

Un commentaire

  • Whaou whaou whaou, les photos sont magnifique ! Tu as su apprivoiser mes matous habituellement si farouche ! Le résultat est superbe, je reconnais bien là, la personnalité de mes matous et leur belle complicité. Merci pour cette séance et le moment de partage. Valentine.

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s